Route 66

Route 66 ou Road 66 ? elle traverse les Etats Unis d’est en ouest, de Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie).

On la surnomme aussi « Main Street of America » (Grande Rue de l’Amérique), ou encore « Mother Road » (la Mère des Routes, ou Route-Mère).

1926 – Naissance
La Route est baptisée « US Route 66 » et les travaux débutent en 1926, mais ce n’est qu’en 1938 qu’elle sera entièrement empierrée.
Les années 1930
La Grande Dépression, qui suit la crise de 1929, a pour conséquences le chômage et la misère. A cette crise économique s’ajoutent le Dust Bowl, événements climatiques se traduisant par une grande sécheresse et des tempêtes de poussières, de 1934 à 1936, réduisant à néant les récoltes des familles exploitant les terres de l’Oklahoma et de l’Arkansas (les « Okies » et les « Arkie’s », ces termes étant péjoratifs).
Ces familles ne pouvant rembourser les banques, propriétaires des terres exploitées, n’ont d’autre choix que l’exode.
Les « vertes vallées de Californie », véritable Terre Promise, et l’existence de la Route 66, leur ouvrent une voie toute tracée vers l’Ouest.
Les années 1940-1950
Avec la Seconde Guerre Mondiale, la Route 66 devient un itinéraire privilégié pour l’acheminement de matériels et de troupes militaires, mais elle gardera des séquelles du transport incessant de matériels lourds.
Dans les années 1950, la démocratisation de l’automobile et des vacances draine des millions d’Américains sur la Route, friands des paysages qu’elle offre et des Parcs Nationaux qu’elle dessert.
1956-1984 – Une Mort programmée
De retour de la Seconde Guerre Mondiale, le Général Eisenhower arrive au pouvoir en 1953. Sur le modèle avancé des autoroutes allemandes, il propose en 1956,  l’Interstate Highway System, un vaste réseau autoroutier financé par le gouvernement fédéral, destiné à relier rapidement et directement tous les états.
Ce réseau est déclaré officiellement terminé en 1991.
Le 13 octobre 1984, la ville de Williams, en Arizona, est la dernière de la Route 66 à être contournée. Il est maintenant possible de rejoindre Los Angeles depuis Chicago sans quitter les Interstates, en à peine plus de trente heures.
Peu à peu la Route 66 est oubliée : les panneaux sont progressivement retirés, la Route n’est plus entretenue ; par endroits, elle disparaît.
1987 – Renaissance
Le 18 février 1987, Angel Delgadillo, qui refuse de regarder mourir la Route, créé la Arizona Route 66 Association, dans le but de sauvegarder ce monument qu’est devenue la Route au fil des décennies.
Quelques mois plus tard, l’état d’Arizona accorde au tronçon Seligman – Kingman la désignation officielle de Historic Route 66.
Peu à peu, l’intégralité de l’itinéraire d’Arizona obtient la même dénomination, puis c’est au tour des sept autres états traversés, qui créent eux aussi des associations similaires.
Aujourd’hui le gouvernement a officiellement reconnu la légitimité de la sauvegarde de la Route, tant elle a joué un rôle fondamental dans l’Histoire des Etats-Unis.
 
Nous avons effectué un (petit) bout de la Route 66 : Santa MonicaFlagstaff

The End of Route 66 : Santa Monica, à côté de Venice Beach